Comment choisir son nom de domaine ?

nom-de-domaine

Le nom de domaine est la vitrine de votre site web. Elément indispensable de la stratégie web, il permet de communiquer sur votre entreprise ou sur votre activité avant même que les internautes aient eu besoin de découvrir votre site.

Je vais aborder dans cet article les différentes étapes de réflexion et les règles à respecter pour choisir votre nom de domaine.

Un nom simple, efficace et porteur de sens

Le nom de domaine est l’élément avec lequel vous allez communiquer auprès de vos clients/prospects, partenaires et fournisseurs. Il doit refléter l’identité et les valeurs de votre entreprise et fera partie intégrante de votre stratégie de communication, qu’elle soit digitale (blogs, emailings, communiqués de presse…) ou print (catalogues, mailings…).

Le cerveau humain a tendance à oublier les noms un peu trop longs à lire ou à épeler. Pour optimiser son impact et favoriser sa mémorisation, on privilégiera un nom de domaine court et facile à prononcer. On limite ainsi le risque de fautes de frappe.

 

Utiliser son nom de marque ou des mots-clés ?

Globalement, deux stratégies s’offrent à vous :
1.    Choisir un nom de domaine intégrant le nom de marque de votre entreprise. Par exemple, la marque « Tartempion Design » choisira un nom de domaine du type : www.tartempion-design.com ;
2.    ou choisir un nom de domaine intégrant des mots-clés reflétant votre activité. La marque Tartempion Design est spécialisée dans la vente de meubles d’intérieur en bois, elle choisira alors un nom du type : www.meubles-interieur-bois.fr.

La deuxième stratégie permet d’indiquer immédiatement à l’internaute votre domaine d’activité, ce qui est particulièrement utile lorsque votre nom de marque n’est pas connu. Jusqu’à la fin de l’année 2012, utiliser des mots-clés dans son nom de domaine était également un excellent moyen d’améliorer son référencement sur Google. Depuis, l’algorithme Google a évolué et ne prend plus en compte le nom de domaine dans ses critères de classement.

Je vous conseille de vous tourner vers la première stratégie. En utilisant votre nom de marque, vous développez votre notoriété et votre visibilité sur le web. Communiquer sur son nom de marque est également une stratégie de long terme qui vous donne de la crédibilité auprès des internautes. Concrètement, vous préférez prendre un abonnement de téléphone sur « sfr.fr » ou sur « abonnement-telephone.com » ?

 

Quelle extension choisir ?

Le meilleur moyen de répondre à cette question est de ne pas y répondre. On conseille généralement d’enregistrer votre nom de domaine avec plusieurs extensions. Le .com bien sûr, mais aussi toutes les extensions correspondant aux pays dans lesquels vous êtes présents. On pense évidemment au .fr (France) dans un premier temps, mais aussi au .es (Espagne), .uk (Grande Bretagne), .de (Allemagne) et ainsi de suite. Google accorde en effet de l’importance aux critères géographiques dans ses critères de classement.

Dans des cas plus particuliers, vous pouvez également vous tourner vers des extensions plus spécifiques, correspondant :

  • aux régions : .bzh (Bretagne), .paris, .alsace
  • aux domaines d’activités : .net (Numérique), .biz (Business), .info (Information), .org (Organisation) …

Déposer son nom de domaine avec plusieurs extensions permet notamment de vous protéger du cybersaquatting*, mais également de capter du trafic supplémentaire.

*Cybersquatting : Pratique consistant à enregistrer un nom de domaine comportant le nom d’une marque dans le but de le revendre à l’ayant droit ou d’utiliser ce nom de domaine pour nuire à l’image de la marque.

 

Avec ou sans tiret ?

Dans le cas où votre nom de domaine contient plusieurs mots, le choix de la syntaxe est elle aussi primordiale. Une question revient souvent : « Doit-on mettre des tirets entre les mots ? ». La réponse : tout dépend de votre nom de domaine.

Par exemple :

  • le tiret permet de séparer les mots, surtout lorsque ceux-ci sont longs, ce qui facilite la lecture. On préférera www.mon-monde-merveilleux.fr plutôt que www.monmondemerveilleux.fr. On préférera également mettre un tiret si deux voyelles se suivent. Exemple : www.coque-iphone.fr au lieu de www.coqueiphone.fr ;
  • à l’inverse, un nom de domaine sans tiret est toujours plus facile à prononcer, mais aussi plus facile à retenir lorsqu’il est énoncé dans une conversation téléphonique ou à la radio.

Quoi qu’il en soit, sachez que les moteurs de recherche et notamment Google, sont parfaitement capables d’identifier les mots dans un nom de domaine, qu’il y ait un tiret ou non. J’en profite ici pour vous rappeler que l’on préfèrera choisir un nom de domaine court et simple à mémoriser. On évitera donc les noms de domaine avec plus de 3 mots ainsi que les « stop words » du type « de », « par », « le ».

 

CONCLUSION :

En résumé, voici les bonnes méthodes à suivre pour choisir son nom de domaine :

  • Choisir un nom court, facile à mémoriser et à prononcer.
  • Utiliser son nom de marque pour développer sa notoriété et sa crédibilité sur le web.
  • Choisir de ne pas choisir. Il ne faut pas hésiter à réserver plusieurs extensions ainsi que les différentes variantes de votre nom de domaine (avec ou sans tiret).  
  • Vérifier la disponibilité de son nom de domaine et respecter les règles en vigueur.
 Une question ? Un projet ? Contactez-nous ! N° vert : 0 805 960 360 appel gratuit depuis un poste fixe Contactez-nous