Colisage : définition et techniques d’optimisation

Le colisage, c’est tout simplement l’action de « mettre en colis ». Évidemment, en logistique cela peut devenir une science à part entière !

Le colisage intervient généralement après une étape de picking (voir ici pour une définition du picking). La commande est arrivée dans l’entrepôt et les articles sont parvenus à proximité de la table de colisage. Cette table de colisage est adaptée au contexte de chaque entreprise, en fonction des colis qu’elle doit traiter. Il est temps désormais pour le préparateur de commande de mettre les bons produits dans le bon colis.

Un poste de travail spécifique

La table de colisage ou du préparateur de commandes est un poste de travail très spécifique. Il doit être pensé pour optimiser au mieux les opérations répétitives de ce type de poste. Dans cet espace, il faut prévoir au minimum :

  • les différentes tailles de cartons d’emballage
  • les fournitures utiles à la protection des articles : rouleau à bulle, mousses, papier de protection, etc.
  • les fournitures nécessaires à la mise en colis : rouleaux de scotch, ciseaux, cutter, etc
  • les documents à insérer en asile colis
  • un dispositif informatique à proximité : un écran, une imprimante et un scanner code barre.

Eviter les erreurs de colisage

Dans le cadre du e-commerce et de la vente à distance, la phase de colisage est cruciale pour assurer un bon niveau de service au client. L’enjeu est ici d’éviter au maximum les erreurs et les oublis car ils sont générateurs de coûts pour l’entreprise et de fortes insatisfactions auprès des clients. L’étape de colisage est donc en premier lieu une étape de contrôle.

Généralement, pour éviter toute erreur et assurer un suivi efficace de son traitement de commande, le colisage est assisté par logiciel (on vous recommande Octave si vous avez à faire un choix !). Le préparateur scanne donc sa commande : les articles qu’il doit inclure dans le colis s’affichent à l’écran. Cette liste d’articles se décrémente et s’incrémente dans une liste de produits mis en colis, au fur et à mesure qu’il scanne les articles et les dépose dans le colis. Dès qu’une erreur est commise, sur les quantités ou les codes-barres scannés, le logiciel avertit le préparateur par un signal sonore. Le passage à la commande suivante n’est possible que lorsque la liste des articles à servir est vide.

Colisage et logistique

Facture et asile colis

C’est aussi lors de cette étape que sont ajoutées les factures au colis. Une imprimante est donc disposée à proximité de manière à imprimer la facture du client dès l’étape du colisage finalisée, et avant fermeture du colis. D’autres documents ou objets peuvent être glissés à cette occasion dans le colis.

L’asile colis est une pratique marketing qui a fait ses preuves ! Le commerçant envoie bien souvent des bons de réductions pour une prochaine commande ou bien des publicités pour d’autres commerçants, action pour laquelle il se fait rémunérer. Avec Octave, des réglagles très fins peuvent être réalisés pour cibler l’asile colis en fonction des cibles de clients et des produits commandés.

C’est aussi l’occasion de glisser des cadeaux et autres échantillons qui seront appréciés par le client final comme une marque d’attention particulière.

La question cruciale du choix de l’emballage

Ca y est ! Le colis est rempli avec les bons articles. Il va falloir désormais fermer le colis et passer à l’étape d’expédition.

Mais auparavant, il faudra avoir choisi le bon emballage. C’est le deuxième point crucial du colisage. Les emballages ont un coût pour l’entreprise : il faut les optimiser tout en assurant des conditions de transport optimales pour les articles qu’ils contiennent. Nous conseillons à nos clients de limiter leur nombre d’emballages pour faciliter leur gestion et éviter de se poser trop de questions au moment du colisage. Le logiciel peut se charger de gérer les stocks de cartons pour éviter de tomber en rupture.

Pour les commandes contenant plusieurs articles, il faudra également réfléchir au meilleur rapport entre le coût de l’envoi et le nombre de colis à envoyer en fonction de leur volume et de leur poids ! Certains logiciels dédiés permettent de faire des calculs extrêmement avancés pour résoudre ce type d’équation. Ils sont utilisés chez les logisticiens de haut rang. Bien souvent, dans l’entrepôt d’un e-commerçant intermédiaire, c’est l’expérience du préparateur de commande qui va résoudre la majorité des cas complexes.

Un colis différent selon les typologies de produits

Le colisage de livres ou de chaussures est souvent relativement simple. Cela se complique lorsqu’il faut envoyer des meubles, des plantes ou des denrées périssables, sensibles au froid, au chaud, etc. Dans ces cas-là, le colisage fait appel à des contenants spécifiques et les expéditions sont assurées par transporteurs spéciaux.

Retrouvez ci-dessous la vidéo du module de colisage Octave




 Une question ? Un projet ? Contactez-nous ! N° vert : 0 805 960 360 appel gratuit depuis un poste fixe Contactez-nous