Ferme de Sainte Marthe : un site précurseur du e-commerce !

Depuis 6 ans, la Ferme de Sainte Marthe nous fait confiance pour la création et le suivi de son site e-commerce avec gestion commerciale intégrée. A l’occasion de notre magazine d’information hors-série « métiers du végétal », nous avons souhaité donner la parole à Arnaud Darsonval, docteur en agronomie et directeur associé de la Ferme de Sainte Marthe, pour qu’il nous raconte l’histoire du site e-commerce www.fermedesaintemarthe.com, ou la transformation réussie d’un VADiste en e-commerçant !

Octave – « Arnaud Darsonval, bonjour ! Nous travaillons ensemble depuis 2008 : pourquoi avoir choisi Octave pour la réalisation de votre site e-commerce ?

Arnaud Darsonval – Je suis arrivé à la Ferme de Sainte Marthe en 2008. A l’époque, le site e-commerce existait déjà depuis 2005. Nous travaillions alors avec deux prestataires : un pour la partie gestion (back-office) et un autre pour la partie web (front-office). Cette organisation posait plusieurs problèmes. D’une part, nous avions deux bases de données à gérer, ce qui était chronophage et fastidieux. D’autre part, nous devions travailler avec deux prestataires qui, lorsqu’il y avait un problème à gérer, se rejetaient la faute. Je me suis donc mis à la recherche d’un prestataire qui offrait une solution e-commerce complète. Octave m’est apparu comme la bonne solution : un ERP de gestion commerciale complet et performant couplé au site e-commerce.

Octave – 2005 : vous êtes un précurseur du e-commerce ! Qu’est ce qui motivait ce choix à l’époque ?

AD – Une sensibilité prononcée pour le domaine de l’informatique et un peu d’audace à l’époque ! Cela s’est révélé une excellente décision ! Nous vendons en grande partie des graines : un produit léger et simple à expédier, mais cela ne représente malheureusement pas 100 % de nos commandes. Nous devons donc adapter la logistique à d’autres produits, parfois volumineux, lourds et aussi périssables.

Octave – Qu’est-ce qui a changé concrètement pour vous avec la solution globale e-commerce Octave ?

AD – La bascule sur Octave en 2008 a changé notre façon de travailler. Nous avons gagné en productivité, en temps… La logistique s’est trouvée grandement simplifiée car tout est connecté. Je me rappelle encore qu’avant nous avions une personne qui était uniquement dédiée à recopier d’une base à l’autre les adresses clients… Octave a aussi suivi notre évolution et notre montée en puissance.

Octave – Certaines évolutions vous ont étonné avec le e-commerce ?

AD – Nous vendions auparavant uniquement en vente par correspondance avec notre catalogue. Nous avons longtemps cru que celui-ci allait peu à peu disparaître. Et ce n’est finalement absolument pas le cas. Notre catalogue existe toujours et plus encore il est complémentaire à notre site e-commerce. Les gens reçoivent notre catalogue et ensuite commandent sur internet. C’est un objet très important qui reste dans les maisons, un incontournable. Il a évolué et finalement nous en prenons encore plus soin qu’avant car il porte l’image de notre marque. Aujourd’hui, 70 % de nos ventes se font uniquement via notre site.

Octave – Vous connaissez vos clients internautes ? Qui sont-ils ?

AD – Ce sont avant tout des personnes intéressées par ce qu’elles mangent, par le goût et la qualité des produits. Elles sont sensibles au bio et à nos recherches sur les légumes anciens. Nos clients principaux sont des passionnés, des jardiniers à la retraite qui en profitent pour faire un potager. La crise a aussi eu un effet positif pour notre offre et notre cible client s’est élargie. En effet, des personnes se sont mises à cultiver des légumes, des herbes… Autoproduire et s’autoalimenter : des idées plus répandues qui permettent au consommateur de dépenser moins tout en gardant une qualité et en mangeant sainement.

Octave – Quelles sont vos évolutions e-commerce prévues pour 2014 ?

AD – Nous attaquons notre projet de troisième refonte de notre site e-commerce avec Octave ! Aujourd’hui, cette refonte vise à intégrer des enjeux autour du référencement de notre site, des contenus informatifs que nous souhaitons mettre en avant et la présentation de nos produits que nous voulons repenser. C’est une refonte pointue orientée webmarketing. Nous voulons nous adapter à nos clients et leur apporter le plus de services possibles. Nous allons également repenser la partie BtoB de notre site afin d’intégrer des options pour faciliter la prise de commandes de nos clients professionnels.

Octave – Et vos projets pour l’avenir ?

AD – Le fait d’avoir démarré le e-commerce en 2005 fait de nous aujourd’hui des précurseurs du monde du e-commerce dans le domaine du végétal. Après avoir parié sur ce canal, nous souhaitons nous diriger vers le multicanal avec sûrement l’apparition d’un click and collect en 2014. »

Merci Arnaud Darsonval pour ton témoignage !

 Une question ? Un projet ? Contactez-nous ! N° vert : 0 805 960 360 appel gratuit depuis un poste fixe Contactez-nous