Référencement images : quelles sont les bonnes pratiques ?

Le référencement des images est bien souvent négligé dans les stratégies SEO, à tort.

Pour bien des secteurs d’activité, les visuels des produits tiennent une place primordiale dans la décision d’achat de l’internaute.
Par ailleurs, une étude réalisée en 2015 (www.searchmetrics.com) a montré que les résultats de recherche Google affichent des images dans 35% des cas.

Infographie Référencement Images

En optimisant le référencement de vos images, vous touchez des internautes que vous n’auriez peut-être pas atteints via le canal du search classique.

Attribut Alt de vos images

L’attribut alt des images (ou texte alternatif) est l’un des facteurs pris en compte par Google dans son algorithme de classement des résultats.

Quelques bonnes pratiques sont à respecter pour rédiger cette métadonnée :
• L’attribut doit comprendre entre 20 et 80 caractères
• Le texte doit décrire l’image de façon cohérente, et non constituer une liste de mots-clés
• N’essayez pas d’introduire dans cet attribut des mots-clés non pertinents par rapport à l’image

Nom de fichier image pertinent

Même s’il s’agit d’un critère ayant moins d’importance aux yeux de Google, le nom du fichier reste une aide supplémentaire pour que le moteur de recherche comprenne le contenu de l’image.
Avec un nom comme « 32654_859.jpg », vous n’apportez aucune information à Google, le nom doit décrire votre image.

Par exemple, pour un pull en cachemire gris, optez pour un nom de fichier du type « pull-cachemire-gris.jpg ». Utilisez des tirets (-) plutôt que des underscores (_) comme séparateur de mots, l’underscore n’étant pas considéré comme un caractère de séparation par les robots.

Extensions des images

Choisissez des extensions d’images considérées par les moteurs de recherche. Préférez pour cela les formats .JPEG, .PNG, .GIF qui permettront d’assurer l’indexation de vos images.

Poids des images

Le temps de chargement de vos pages est l’un des facteurs que Google va prendre en compte pour le référencement images, comme pour le référencement classique. C’est pourquoi vous devez optimiser un maximum le poids des images que vous intégrez dans votre site.

Pour réduire le poids de vos images, vous pouvez passer par des outils disponibles gratuitement en ligne comme https://compressor.io/.

Qualité des images

Vous devez certes restreindre le poids de vos images, mais la qualité ne doit pas en pâtir. C’est une chose de bien référencer vos images, mais si celles-ci sont de mauvaise qualité, les internautes ne cliqueront pas dessus.

Propriété et protection des images

Les images que vous référencez doivent vous appartenir. Google n’aime pas les tricheurs, et sait lire certaines données qui peuvent facilement vous trahir si l’image ne vous appartient pas.
Vous devez également vous assurer que d’autres sites n’utilisent pas vos propres images, sans votre consentement.

 Une question ? Un projet ? Contactez-nous ! N° vert : 0 805 960 360 appel gratuit depuis un poste fixe Contactez-nous