Showrooming, webrooming et évolution du magasin traditionnel

Définitions

Le showrooming, c’est l’action de se rendre en magasin pour finalement acheter le produit en ligne. La motivation principale est de pouvoir acheter au meilleur prix, tout en ayant vu ou testé le produit auparavant.
D’après une étude Ifop pour DigitasLBi en mars 2015, 82 % des utilisateurs de smartphones l’ont utilisé en magasin, particulièrement pour les produits de la maison, high-tech ou culturels.

Le showrooming s’oppose au webrooming, qui consiste à se renseigner en ligne pour finalement acheter le produit en magasin. Le but recherché est de disposer du produit tout de suite et de s’affranchir des contraintes de livraison.
Dans le même ordre d’idée, on a beaucoup parlé de ROPO, Research Online Purchase Offline, ou de Web to Store.
L’étude Ifop pour Wincor Nixdorf d’avril 2014 indiquait que près la moitié des clients se renseigne sur Internet avant de se rendre en magasin. Le phénomène s’est probablement amplifié depuis.

Evolutions

Ces nouveaux comportements sont désormais bien connus. Ils poussent les enseignes à se doter d’un système d’information omnicanal. Les enjeux principaux sont de rendre cohérente l’offre de produits et de services sur le web et en magasin ; et de favoriser les passerelles entre ces deux canaux. La transition est en cours et nous l’accompagnons chez Octave.

Mais Amazon et consorts ne sont pas en reste. L’offre Premium d’Amazon vise à réduire au maximum la contrainte de livraison en la rendant « gratuite » et plus rapide. L’offre elle-même devient incomparable, en vente directe ou via la marketplace.

D’autres outils, comme la recherche Scan, incluse dans l’application mobile d’Amazon, permet de filmer un article ou son code barre pour l’afficher directement dans Amazon. La comparaison du prix se fait en quelques secondes… et l’achat peut être fait dans les secondes qui suivent.

scan amazon

L’outil Scan d’Amazon (1 = lancement – 2 = scan – 3 = offre)

Ces innovations sont de véritables armes pour développer le showrooming au détriment des magasins.

Si on prolonge les lignes, on peut se poser des questions sur le devenir des magasins. A l’extrême, vont-ils devenir les showrooms d’Amazon ?

Non, car il reste de nombreux atouts aux magasins…

  • Non, si l’enseigne vend ses propres produits.
  • Non, si la différence de prix reste mesurée.
  • Non, si le client peut repartir avec ses produits ou se les faire livrer rapidement.
  • Non, si l’enseigne propose des services sécurisants.
  • Non, si l’enseigne sait créer un lien fort avec le client.
  • Non, si l’achat se fait sur le moment, par plaisir.
  • Non, si l’enseigne suscite l’envie de revenir.

Ces évolutions sont en gestation dans de nombreuses enseignes. Elles donneront naissance à de nouveaux espaces de ventes et à de nouveaux comportements. Ce qui nous semble certain, c’est que le magasin traditionnel n’a pas d’autres choix que d’évoluer, à moins de rester sur un positionnement low-cost, dont on connait les limites.

En tant qu’acteur de la révolution digitale, c’est sur cette thématique qu’Octave souhaite inventer des usages et des espaces de consommation nouveaux.

 Une question ? Un projet ? Contactez-nous ! N° vert : 0 805 960 360 appel gratuit depuis un poste fixe Contactez-nous