Egalité femmes-hommes : l’excellente note Octave !

    Depuis le 1er mars 2020, toutes les entreprises de plus de 50 salariés doivent avoir calculer et publier leur index de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Cet index se calcule sur la base de 4 à 5 indicateurs (selon la taille de l’entreprise) :

    • L’écart de rémunération entre femmes et hommes
    • L’écart de répartition des augmentations individuelles
    • L’écart de répartitions des promotions (seulement pour les entreprise de plus de 250 salariés)
    • Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congés maternité
    • La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.

     

    Chez Octave, nous avons obtenu la très bonne note de 93/100, alors que 17% des entreprises sont en deçà de la note limite de 75 et risquent alors des pénalités financières. L’on peut s’amuser à faire le comparatif avec celui de 1000 autres sociétés françaises.

    Cette note tient à l’écart de rémunération et de répartition des augmentations entre femmes et hommes qui est quasi inexistant. Pourquoi? Parce que dans notre façon de travailler, dans les décisions qui sont prises quant aux rémunérations, le sujet du genre de nos collaborateurs n’en est pas un ! Jamais une telle décision n’est prise en fonction de ce critère.

    Alors pourquoi n’avons nous pas atteint la note parfaite?

    C’est le résultat de l’Histoire. Nous héritons aussi, comme beaucoup, des usages passés en la matière. D’où l’importance de tels indicateurs. Ils mettent en exergue les point sur lesquels nous nous devons d’être attentifs. Cela s’explique aussi par le fait que, sur l’ensemble de nos effectifs, les femmes ne représentent que 25% de nos collaborateurs. Si nous avons bien conscience que ce taux est faible, il est surtout lié à la sous-représentation des femmes dans notre secteur d’activité de manière générale.
    Et c’est en ce sens que nous nous sommes investis dans des programmes de sensibilisation au numérique auprès des jeunes filles.
    Notre défi aujourd’hui est de pérenniser ces chiffres. Cela peut passer par différents moyens comme accentuer la transparence dans les mécanismes de promotion, continuer à développer un équilibre vie pro / vie perso pour tous, faire évoluer les mentalités des deux genres pour promouvoir la complémentarité… Et pourquoi pas, dans un sens plus large, s’engager sur une charte de la diversité.

     Une question ? Un projet ? Contactez-nous ! 02 41 86 01 18 appel gratuit depuis un poste fixe Contactez-nous